À CONDITIONS DIFFÉRENTES…

Publié: 10 septembre 2010 dans Non classé
Tags:, , , , , , , , , , , ,

… activités différentes.

A savoir quand le vent se fait léger, ou pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un plan d’eau pour s’exprimer avec le vent pour allié…. hhhh…hhh…hhh… pour ces personnes donc nous venons de recevoir les mountain board GROUND. pour le moment, seul les BOMBER sont au shop, mais les CATALYST et FLIGHT LITE se rapprochent de jour après jours de vos pieds

A conditions différentes, on peut aussi faire de la planche et une fois n’est pas coutume, notre testeur Hervé, nous envoie ce nouveau report sur la rallonge SHOX XTR de chez North Sails.

enjoy

« Voilà enfin une nav difficile où les qualités de la rallonge à amortisseur intégré ont pu être mises en valeur. Le
vent de SW force 4 avec des molles souffle le plan d’eau qui voit des lames de houle grossir au fur et à mesure que
la marée montante sous coeff. 109 agit !
Je me retrouve en concurrence avec un fin planchiste équipé d’une 9.0 POINT 7 neuve ; je suis en Code:Red 8.8 et le
flotteur F2SX145 et sa pioche S10 55.
La difficulté réside dans la gestion d’airs parfois légers sur un plan d’eau débile ! Il faut parfois assurer des
sauts tordus avec un tel flotteur mais aussi poursuivre le planning sur des zones déventées et lisses !

– Les sauts nocifs :
Je décris ici des sauts que l’on désire amortir le plus possible en raison de la géométrie du flotteur qui fait 85
de large… Malgré l’envolée inévitable en sommet de houle, la reprise de contact est extraordinairement souple
grâce en grande partie à l’amortisseur pourtant réglé sur petite course. Donc un premier bon point pour le matériel
et aussi pour la vitesse que l’on se prend à maintenir là où l’on aurait classiquement levé le pied. Très positif et
agréable au pilotage.

– les zones déventées :
La difficulté à ce niveau est de demeurer au planning alors que le collègue astique comme un malade. L’ensemble du
gréement parfaitement stabilisé me permet non seulement de tenir en vitesse mais également de caper à la perfection
(du moins mieux que la Point 7 !). Sur ce point, ce que je relève n’est pas la différence de perf des gréements et
des flotteurs (je ne sais pas ce qu’il avait) mais le point fort qui me frappe est que dans le light limite
planning, le fait d’être amorti n’enlève strictement rien dans la capacité à planer, même si parfois on arrive en
limite d’une relance au pomping ! Contrairement à ce qui m’a été soutenu (sans connaissance du phénomène),
l’amortisseur ne transforme pas un gréement rigide en gréement souple, c’est à dire trop souple mais laisse toute
l’intégrité d’un gréement de race donné. Là encore, il s’avère que cet amortisseur filtre les vibrations
indésirables tout en préservant la nervosité originelle du gréement. Très bon point !
A bon entendeur salut et encore bravo North !
Sportivement.
Hervé. »

Merci encore Hervé et à bientôt pour de nouveaux reports …

Retrouvez les tests dans différentes conditions de la rallonge Shox Xtr et d’Hervé ICI, et HERE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s