AAAAHHH PARIS V.2

Publié: 6 décembre 2010 dans Non classé
Tags:, , , , , , , , , , , ,

Nathan au retour de Paris sur la première étape du Naish SUP Tour 2011 nous fais part de ce résumé de la compétition.

‘Njoy…

« Je rentre d’un week end sympathique à faire la traversée de Paris durant la première étape du Naish SUP tour 2011 sur la Seine!

Voici le récit d’un week end frisquet.

Départ Vendredi après midi de Caen en Twingo avec un Naish Glide 14′ sur le toit! La voiture a plus l’air d’un convoi exceptionnel qu’autre chose, les autres conducteurs me regarde d’un air étonné, surtout sur l’autoroute et le périf’ Parisien.

Arrivée au Campus Microsoft d’Issy les Moulineaux (lieu du rendez vous) pour déposer les SUP dans les camions qui feront la liaison jusqu’au site de mise à l’eau, et pour récupérer le dossard et stiker la planche avec notre numéro coureur.

L’organisation nous fait part au passage du fait que les autorités ne souhaitent pas faire courir les 100 personnes mais seulement le nombre de participants que l’organisation peut prendre dans les bateaux de sécurité en cas de problème. (pas plus de 32 personnes).

La sélection sera faite dans la nuit et fera beaucoup de déçus.

Tout est ok pour moi, je rentre donc me coucher car le lendemain c’est réveil à 5h du matin pour pouvoir mettre à l’eau à 8h…

Après une courte nuit de sommeil, c’est partie, j’arrive au briefing avec une petite collation, la préparation du matériel, la mise en tenu (Combi, chaussons, top, camel back et bonnet néoprène) et le briefing de course.


Le briefing est annoncé par Philippe Bru (directeur de course) et Yann Nguyen (Naish France) qui nous précise le timing serré pour mettre  à l’eau ( 20min) et le règles à respecter sur la Seine (1/3 droit seulement et interdiction de s’accrocher à quelque chose que ce soit).

Les 32 coureurs sont ensuite embarqués dans le bus en direction de la zone de mise à l’eau (il fait franchement pas chaud et toujours nuit, Paris n’est pas encore sortie de la fraîcheur de l’aube.

Dès l’arrivée sur la plate forme de mise à l’eau il faut vite préparer les SUP (vis, aileron et leash) pour pouvoir Saisir les 20min de plage horaire pour mettre à l’eau. Puis c’est l’attente du feu vert des autorités pour mettre à l’eau, il faut bouger pour ne pas avoir froid et s’échauffer.

Ça y est c’est parti, tout le monde à l’eau, il ne faut pas tomber mais les gestes ne sont pas très adroits (il est tôt et il fait très froid) il faut être prudent. En moins de 5 min le top départ est annoncé, je ne suis pas bien placé, mais je viens de prendre le départ de la première course de SUP sur la Seine, c’est déja une grande satisfaction. Les 10 premières minutes sont difficiles avec le froid et le plan d’eau agité à souhait.

Une fois ces 10 minutes passées la course se déroule bien et les sensations reviennent, je remonte dans le classement pour me placer autour de la 25 eme place. plus j’avance dans le parcours plus je me calque sur un autre compétiteur qui a comprit qu’à deux c’est plus facile.

Les monuments de Paris défilent mais nous n’en voyons pas grand chose car la course focalise notre attention et notre énergie.  Une fois arrivé à hauteur du Champ de Mars, un vent de face nous ralenti brusquement et fait de la fin de la course une épreuve physique et mentale.

Le froid est de plus en plus présent (La pagaie gèle par endroits) et le parcours ne défile pas vite. Enfin c’est l’arrivée, je termine au final à la 20eme position.

Eric Terien l’emporte avec beaucoup d’aisance et Gaétan Séné se classe second.

Une fois à terre, il faut enlever les ailerons et prendre la direction du campus Microsoft pour une douche bien chaude et une petite collation. Il s’en suit le repas et quelques discutions avec les compétiteurs ayant participé, l’ambiance est très sympa et conviviale.

Cet après midi c’est au salon nautique que la seconde épreuve se déroule, le principe est de faire des duels avec élimination du dernier arrivée sur un sprint, tous équipés en Naish Mana Soft Top pour une équité parfaite. Les courses s’enchaînent et la fatigue du matin se fait sentir. Je termine 6eme éliminé part Greg Closier, Gaétan Séné remportant cette fois ci la première place.


Pour conclure cette journée les prix et podiums sont donnés et un verre est offert aux participants de cette première sur la Seine.

C’était une expérience hors du commun !!! »

Merci Nathan pour ce résumé et encore bravo pour ta belle performance sur ta première participation…

Publicités
commentaires
  1. Alain dit :

    Bravo Nathan, bien belle expérience !!

    Une suggestion, invitez donc vos clients à s’exprimer sur leurs « aventures ».

  2. Paul Dezer dit :

    C’est une farce cette news, eu égard à ce qu’il s’est réellement passé… L’égo aurait-il pris le pas sur le plaisir ? Quel dommage de ne penser qu’à soi…

  3. Paul Dezer
    paul.dezer@wanadoo.fr
    90.15.228.40
    Submitted on 06/12/2010 at 3:49
    Alors on fait dans la censure chez la Clinique de la Planche ? C’est du beau ! Ne vous trompez pas de boulot les gars, vous êtes un shop, pas un speudo média à deux balles qui ne tourne l’info que dans le sens où ça l’arrange… Chacun son boulot et tout ira pour le mieux !

  4. pardon pour la censure … aussi appelée PAUSE DEJEUNER

  5. j’ajouterai aussi le contenu de ce mail qui ne veut pas être envoyé a ton adresse Paul Dezer … :

    Censure ???? laisse nous au moins le temps de manger entre midi et deux … nous ne sommes pas en permance collé a notre écran comme certains attendant avidement de voir leurs « pseudo commentaires » vengeurs apparaitre dans un « pseudio media » qui n’a même pas vocation d’être …

    Justement chacun son boulot, les organisateurs se défoncent à faire quelque chose, les forums pourrissent ce quelque chose, les médias relatent le quelque chose et les shops parlent de leurs riders qui étaient présent sur ce, encore une fois, quelque chose c’est tout

    Quand au premier commentaire, je ne vois pas où est l’affaire d’ego … c’est dommage pour les 70 autres laissés sur la touche, mais que devrions nous faire, passer à coté du fait que notre rider se soit fait plaisir et ait ramené un témoignage intéressant où il cite lui aussi le fait qu’il y ai eue des couacs? Pourrir l’organisation? Je laisse cette tache aux forums qui s’en donnent à coeur joie.

    C’est le blog d’un surf shop, mon rôle n’est pas de déboîter les actions de certains qui essayent de faire des beaux évènements. Paris n’étant pas le meilleur endroit pour que tout se déroule en parfaite harmonie avec les autorités locales crois moi…

    Nous manquons de données pour pouvoir attaquer directement l’organisation sache juste qu’il n’y a eu aucun forcing de notre part, Nathan s’étant inscrit de lui même pour représenter son association de SUP Glisse Normandie, et étant lui même surpris mais heureux de faire partit des 32.

    Dans cet article, je n’ai fait que relater le déroulement de journée, basé sur les commentaires de Nathan rien de plus. Pas de fierté surfaite, juste le plaisir d’avoir un pote qui a quand même bien marché pour sa première compèt de SUP, mais crois moi il est loin d’être débutant, étant acteur de ce sport bien avant que la « mode » ne soit lancée.

    Voilà, l’idée de notre blog n’étant pas de devenir un forum, restant neutre a toute intervention visant a critiquer tel ou telles manifestation, je publier ton commentaire avec la réponse que tu viens de lire ….

    en attendant bon ride

    Peace

    Colin

  6. Enfin pour apporter une réponse venant directement de Naish voici le communiqué de Yann N’Guyen sur la situation.

    Bonjour à tous, Importateur Naish en France il me semble utile d’apporter quelques informations concernant le Naish Tour en général et la traversée de Paris en particulier. Ma conception de notre implication dans le sport en général et dans le Stand Up Paddle en particulier m’amène à vouloir dépasser le seul aspect négoce de notre activité. Cette philosophie nous amène à nous impliquer dans différents projets dont la création du Naish Sup Tour qui a permis en 2010 de proposer des courses à travers la France dans une ambiance conviviale, réaliser plus de 600 initiations/découvertes et faire partir 3 personnes à Hawaii.Au vu du plaisir affiché par les participants au cours de l’année 2010, nous avons décidé de renouveler le projet pour 2011. Nous avons eu l’opportunité d’organiser dans le cadre du 50ème anniversaire du Nautic la traversée de Paris en Stand Up Paddle. Merci à Alain Pichavant, Commissaire Général du Nautic sans qui nous n’aurions même pas pu entre-ouvrir les portes nous menant à l’autorisation d’organiser cet évènement.Merci à Marc Jalabert, Jacques Etienne et toutes les équipes Microsoft de nous avoir si bien accueillis au Campus Microsoft. Une épreuve sans leur soutien dans ce contexte si particulier eut été impossible. Que toutes les chaines nationales souhaitent diffuser des images de stand Up Paddle contribue à faire connaître notre sport. La présence avec nous sur le site de plusieurs responsables de marques concurrentes me laisse à penser qu’il ne désapprouvent pas la démarche. Comme vous le savez, seulement 34 personnes ont été autorisées à se mettre à l’eau. L’immense déception des 66 personnes n’ayant pu participer est également la nôtre. Le projet étant de faire partager le plaisir de traverser Paris en Stand Up Paddle à 100 personnes. L’absence de ranking national, inévitable dans un sport en pleine construction, n’a pas permis d’établir rapidement une liste incontestable de riders retenus. L’évolution des conditions météo nous a malheureusement imposé un timing serré que chacun a dû subir. Soyez certains que nous le regrettons ! Ne pas respecter la décision de notre directeur de course, qui à toute ma confiance, suite aux recommandations faîtes par les autorités en raison de l’évolution des conditions météorologiques n’était pas une option. Le contexte unique de cette manifestation à Paris (lieu, autorisations, sécurité, dates, horaires à respecter, etc…) n’a pas permis d’appliquer toutes les solutions possibles dans d’autres contextes. Il est bien entendu évident que l’expérience de cette année sera utile pour l’avenir. Le bon déroulé de l’épreuve du côté de la sécurité des riders et le respect des obligations liées à son organisation nous permettent cependant d’imaginer une prochaine épreuve en 2011. Celle-ci bénéficiera de tous les enseignements de cette première édition. Rendez vous le 3 décembre 2011 pour la deuxième édition de la traversée de Paris.

    Sportivement,

    Yann Nguyen

  7. jeannette dit :

    respect à brise glace, et bon retour à l’équipe et j’espére bien rider un jour avec vous
    A +

  8. Super article et bravos Nathan !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s