il parait que les meilleurs trips sont ceux où l’on part entre potes plus ou moins à l’arrache avec un potentiel de galères  et de facteurs inconnus suffisamment important pour pimenter le séjour…

Partit il y a plus de 10 jours maintenant, sous la pluie torrentielle et loupant la première ligne Caen-Paris pour rejoindre ensuite les riders Wind Meet Julien Mas et Bastien Rama à Marseille, et ensuite  attraper le ferry via SNCM direction Porto Vecchio.

Sensé partir à 19h00, c’est 8h00 plus tard que la SNCM a finalement daigné nous faire embarquer … nous faisant du coup louper la première journée du Bonifacio Windsurf Freestyle Project et accessoirement l’une des plus ventée.

Quand bien même, malgré une arrivée assez tardive (17h00) sur le plus que magnifique spot de Piantarella, mes deux riders sont partit à l’eau illico presto rejoindre, Thomas Traversa, Manu Canepa, Vivien et Pierre, qui eux se gavaient sur l’eau, sur le kicker et enchaînaient les passages sous les photographes depuis 10h le matin.

les jours suivants n’ont pas été aussi gâtés par le vent. Après quelques sauts de falaise, du shooting lifestyle et un triathlon, SUP, course à pied, natation et tamponnage de tête par la très jolie Laurie, remporté par Felipe, les riders rongeant malgrès tout leurs freins, et certains ayant été malheureusement subjugués par les récents « exploits » de l’EFPT et de la PWA à Podersdorf,  une session Tow In a donc été mise en place pour le plus grand bonheur des photographes, avides d’action eux aussi.

Ces derniers étaient tous aussi fous les uns que les autres, géniaux dans leurs prises de vues, et barjots dans leurs prises de risques, voulant toujours plus et demandant l’action toujours plus près de leurs objectifs, au point que près de 150 000 € de matos photo, ainsi que le générateur de 320 volts alimentant le gros flash de Julien Cailly, ont manqué de très peu de finir sous l’eau… risquant au passage de faire griller tout les poissons dans un rayon de 500 mètres !!!

D’ailleurs retenez encore une fois Pertusato Films, ce n’est ni la première ni la dernière fois que j’en parle et je risque fort de ne pas être le seul à parler de ces énergumènes !!!

Mais ce n’est que le soir suivant lors de la Wind Meet Party que les plus gros flashs ont eue lieu, Dame Nature nous offrant un spectacle incroyable avec un magnifique orage illuminant la nuit d’éclair entre la Corse et la Sardaigne, aussi impressionnants que somptueux… un grand moment en cette partie de soirée où nos esprits commençaient à pas mal divaguer… allez savoir pourquoi…

Le lendemain et dernier jour de ce Freestyle Project V.2, le vent était de retour en grande forme claquant à plus de 30 noeuds dans le magique lagon de Pianta… et là il faudra attendre la vidéo finale pour voir des images … mais croyez moi c’était juste hallucinant, Thomas, Traversa, Julien Mas et Bastien Rama (qui venait de gagner le Out Contest) ayant tout simplement MASTEURISE le spot, pas mal aidé par Felipe do Brasil, qui s’est lâché dans de très gros forward lors du Biggest Jump Contest finalement remporté par le n°5 Mondial PWA 2009 AKA Thom Traversa.

Quelques heure plus tard, alors que ce dernier se gavait  de rollers dans tout les sens sur un secret spot de waveriding sauce corse, Julien, Blast et moi-même étions sur le territoire Sarde, prêt à encaisser une toute autre ambiance que celle magique rencontrée lors de ces derniers jours. Andiamo por l’EFPT Sardinia Freestyle GP 2011

Seulement le vent en à décidé autrement et n’a pas daigné souffler une seule journée, ne serait ce que pour quelques heure alors devinez quoi … bah il faut croire que c’est la mode alors Tow in again … est un Colin encore bien dépité de devoir juger ce sur quoi il tapait quelques semaines plus tôt (ne vous inquiétez point, je suis plus que jamais anti tow in) … les aléas et obligations du métier…

le truc cool c’est mon pote Julien qui remporte ce Tow in Contest avec une victoire superbement méritée, avec un fat Air move bien haut enchaîné avec une deuxième rotation glissée (massif Air funnel into funnel full planning… ca vous parle?).

Le truc moins cool, c’est la tournure que prend le sport, si le Tow In est sensé assurer le show les jours sans vent, va falloir que mes collègues de juge se remmettent en question car voir Steven Van Brockoven envoyer un move a presque 2 metre de haut sans vague ni vent (un burner pour les connaisseurs) et se faire battre par un Dieter van Der Eyken qui enchaine une certe très technique mais peu impressionnante double manoeuvre glissé en rase motte (double funnel pour ceux que ça interesse)… bon voilà, viens un moment où va falloir chercher ce que veut voir le public un jour sans vent… et je pense qu’ils ne vont pas comprendre comment un gars qui envoit un move a deux mètre de haut perd devant un mec qui fait son double tournicotimachin.

Comme ce trip ne pouvait pas se finir sans une petite galère, c’est le dernier jour que nous avons (encore) loupé notre bateau pour la corse, nous avons donc sauté dans un ferry le lendemain matin a 6h30, et une fois arrivé en corse, parcourus 500mètres en un temps record pour rejoindre le bus qui allait partir 10 minutes plus tard… croyez moi, 500 m en 10 min avec 4 énormes boards bags plus nos bagages et le trophée de Julien .. bah c’est franchement galère. S’ensuivent les négociations avec le chauffeur de bus qui ne voulait pas rentrer le matos à l’intérieur du bus (vide de surcroît) puis à nouveau nécgocier pour, une fois l’ensemble à l’intérieur, ne pas avoir a payer 20€ par sièges occupés par les boards bags sous pretexte que le matos prenait des places où les gens ne pourraient s’assoir.

Pour tout finir, la SNCM à nouveau, un bateau super luxueux avec pas une seule place pour se poser. nous avons donc finit dans l’espace pompeusement appelé Galaxie, un bar ou la moindre bière 25cl dépasse les 4€ (consomation obligatoire pour rester plus de 5 minutes vivants dans cet espace avant de se faire sortir comme le derniers des gitans et vu nos dégaines c’est ce que devaient penser les gens en nous voyant) et après s’être endormis devant un films, plus ou moins caché dans un coin, nousnous sommes reveillé le lendemain matin, enfermés dans la Galaxie !!! S’ensuivent les explications avec le personnel sécurité de la SNCM, pour leurs expliquer que nousn’etions ni des passagers clandestins, ni des voleurs de poule, ni des jeunes vandales qui avaient forcé une porte pour rentrer et trouver un endroit ou faire la fête avant de dormir…

Enfin me voilà de retour à Caen, sous la grisaille après ces 10 jours de folie, de rêves, de rire et d’ambiance assez incroyable, Big Up à Cristelle et à tout le staff du Bonifacio Windsurf, à ces cameramans hyperactifs et complètement barges de Pertusato Films, à Sofia Regerbis, Thomas Traversa, superstar du windsurf et super cool, à Julien « j’veux pas me mouiller » Cailly, aux totographe corse, Steph et Claude, au Camping des Îles et à Momo, à tout les riders présent sur le freestyle project, à toute l’orga en Sardaigne et bien sur à Julien Mas et Bastien Rama pour m’avoir supporté moi et mes conneries pendant tout ce trip qui restera dans nos têtes pendant quelques temps.

Publicités
commentaires
  1. Alain dit :

    Bel article Colin. Pour les jours de pétole, il faut demander à Fred ……….
    Tu m’emmènes l’année prochaine ?
    Il est bien le Camping des Iles ?

    Salut / Alain

  2. héhé merci

    l’année prochaine tout le monde est bienvenue comme cette année d’ailleurs.

    le camping des iles est vraiment top, 10 min a pied du spot le plus beau d’europe voir du monde pour le freeride/freestyle, est pas mal de spot de vague pas trop loin…

  3. […] organisé par ce même suicidaire  monsieur AKA Nico Thorel, ainsi que sur le dernier trip entre Corse et Sardaigne. Bref Julien  est juste MASsif en ce moment et vient de se faire un nom dans le milieu des […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s