Articles Tagués ‘windsurf’

L’INSTANT TEST REPORT

Publié: 7 novembre 2012 dans Non classé
Tags:, , , , , , , ,

FANATIC QUAD 87 2013

Premier retour après 1 mois d’utilisation, et la planche est simplement hallucinante pour mon gabarit (1m78 et 75 kg) ! J’ai eu l’occasion de l’essayer dans des conditions variées, vent light et irrégulier (15/18 noeuds), en side-on et side-off , vent medium (20 nœuds ) et vent fort (25/30 nœuds).

Dans le vent léger, pas de mauvaises surprises, même si la planche toute équipée ne semble pas forcément très légère, le départ au planning est très rapide, et surtout, la planche passe dans les molles sans ralentir. Au surf, le volume permet de conserver de la vitesse dans les sections molles de la vague, même quand le vent fait défaut : la planche accélère et carve à merveille, et la vitesse acquise au bottom permet de se lâcher en aérial même sur les vagues les plus molles !

En side-on dans le vent léger, le départ au plannig rapide et la vivacité de la planche permettent de jumper sur le moindre clapot, avec un très bon appel pour monter haut. Parfait pour s’éclater dans les sessions « moyennes » où les belles vagues ne sont pas toujours au rendez-vous !

C’est lorsque le vent forcit que la planche est la plus surprenante ! Testée en 4.7 à la rue, la planche se contrôle sans problème et reste super efficace au surf, avec un roller qui s’enroule tout seul sans que la planche ne décroche ! En saut, l’encombrement de cette « grosse » planche ne se fait pas sentir et permet de se lâcher sans arrière pensée !

En résumé : Un super flotteur de vague pour tous ceux qui cherchent une planche radicale tout en restant accessible, cette planche permet d’exploiter à fond un maximum de conditions, et surtout de rider au taquet quand tous les autres sont collés sur le spot ! Son super contrôle dans le vent fort permet de l’envisager comme planche unique pour des gabarits de 75/80 kg utilisant des voiles entre 5.6 et 4.2.

 A bientôt sur les spots normands !

Thomas

Ps : Merci à Laurence LASSADE pour les photos d’action !


La pratique du Stand Up Paddle, ce n’est pas une nouveauté, est carrément à la mode en ce moment. Et pour résoudre le problème de l’encombrement, le SUP gonflable est passé du statut de gentille blague d’illuminé utopiste de la glisse à celui du statut de produit demandé, plébiscité et même recherché.

Petit post pour vous y retrouver entre tout les modèles et leurs différences, les performances des différents modèles et gammes.

Une grosse tendance, les S.U.P. Race gonflables !!! cette année toutes les marques ou presque s’y mettent.

Red Paddle: Pionner dans le domaine du SUP Gonflable, le Red Paddle sort une board de Race avec un nouveau concept de lattes pour rigidifier la board nommé « Rocket ». Affaire à suivre quand on l’aura entre les mains mais elle s’annonce comme l’une sinon la plus rigide du marché.

Les autres modèle sont très orienté cruising tranquille, rigide, agréable sous les pieds comme tout bon paddle gonflable qui se respecte, le plus petit modèle est vraiment intéressant dans les petites vagues pour quelqu’un qui pratique déjà le SUP sur plan d’eau agité. La board apporte un vrai plus dans les petites conditions et pour les petits gabarits qui veulent une planche ludique.

Mistral propose depuis quelques mois un modèle gonflable de Race aussi. La board aura même remporté plusieurs courses de SUP Race devant des planches « classique » en dur. Les performances sont donc vraiment au rendez vous !!! Qui l’eu cru…

Fanatic a sa gamme gonflable depuis un an déjà, on a pas trop d’info mais on se doute bien qu’il préparent eux aussi quelque chose de leur coté… Affaire à suivre

Starboard: Malgré le fait que ce soit l’une des plus grosses gamme de board du marché, la marque du Tiki n’avait pas encore trop fouiné dans le cosmos du gonflable. C’était pour mieux se préparer avant de se lancer, car en 2013 Starboard propose une gamme archi-complète de stand up paddle gonflable.

Surf, Cruising, Race, et pour la première fois, le SUP gonflable propose la possibilité d’y mettre un gréement de windsurf!!! Peut être l’ultime planche familiale en exploitant toute les facette ludique et pratique de la discipline. Ludique par la facilité de prise en main annoncée, l’ultra polyvalence déjà connue des stand up paddle agrémentés d’un pied de mat, la sécurité du gonflable, dans les petites vagues les chocs entre la planche et les personnes autour font beaucoup moins mal et enfin le coté pratique du gonflable qui une fois dégonflé, roulé et stocké, ne prend presque plus de place et vous pourrez même vous surprendre à aller sur spot en vélo électrique…

Tiendrions nous là LE stand up de l’année???

On allait oublier Naish qui représente plutôt bien la scène gonflette dans le milieu du SUP avec deux modèles phares depuis deux ans maintenant, les Mana et Nalu « Air Series » et depuis cette année un modèle clairement orienté « perf », la One, qui voit naitre en même temps qu’elle une nouvelle classe de compétition monotype spécial Sup de race gonflable!!!

Et pour ceux qui trouvent que les structures manquent vraiment, sachez que la Mairie de Caen reprend les encadrements SUP avec des sorties 2/3 fois par semaine. Pour tout renseignements, contacter la Mairie de Caen 0231304646 ou la base de voile au 0231839974.

Et c’est nouveau mais ca promet de vite évoluer, mais de nouvelles activités stand up paddle sont proposées à la demande par le Club de Fitness SUN CLUB à Caen contactez Sabine au  02 31 85 68 64  23 Rue de la Miséricorde  14000 Caen


L’Automne et les intempéries de l’hiver approchent doucement, prenez le temps de vous préparer à affronter les tempêtes impitoyables que les vents sans merci nous réservent…

Petit guide pour bien se préparer:

L’armure:

Epaisse et chaude pour faire face aux morsures du vent glacial, mais aussi souple et élastique pour pouvoir danser avec les rafales et jongler entre les vagues. Une bonne combinaison est très importante pour pouvoir profiter au maximum des joies de la saison froide. Un top néoprène, une cagoule, une bonne paires de chaussons et des gants, vous voilà parés pour vaincre et dominer les conditions hivernales.

Le(s) fidèle(s) destrier(s):

Plusieurs moyen de dompter les farouches et violentes dépressions, nos préférés restent le windsurf et le kitesurf quand le vent fait rage.

En Windsurf, les nouvelles Fanatic Quad, Tri-Wave et Freewave, Starboard Quad et NuEvo viennent de débarquer avec une soif et une envie dévorante d’en découdre parmi les éléments déchainés. Et elles ne sont pas pour autant mise sur la touche, mais les modèles 2012, 2011 et autres n’en attendent pas moins leurs tours pour montrer de quoi elles sont capables, les Quads de l’an dernier, les Quads de Starboard, la fabuleuse Mistral Twin, les Quatro LS, Goya Quad et One

Les voiles ne sont pas en reste avec les Naish Chopper, North Sails Hero et Volt ou encore les Ezzy Panther Elite, toujours dans le coup en attendant que leurs remplaçantes arrivent, les Severne S.W.A.T. et Blade, Goya Banzaï, Guru et Eclipse, Loft Pure Lip et Wavescape, les Point 7 Salt et Sado 2G… Ne sont pas en reste malgré l’ombre que fait la nouvelle collection, les Ice, Hero, Duke des années précédentes qui seront toujours là pour vous.

En Kitesurf, Les nouvelles North Kiteboarding Rebel, les Naish Park, Torch et Ride du cru 2013 sont aussi dans les bacs et sont toutes frémissantes à l’idée de s’envoler avec vous dans la stratosphère hivernale. Les Airush dont nous vous parlions hier devraient arriver dans incessamment sous très très peu et en attendant, toute la collection Airush 2012 VarialX, Lithium et One sont en promo, de même pour ce qu’il reste de Naish 2012 Park, Charger et Bolt. D’aucun n’auront loupé les Ben Wilson Surf Noise qui sont toujours en shop et qui n’attendent que vous pour déchirer le ciel alors que vous ciselez, de fines mais puissantes courbes, le mur d’une vague que vous n’oublierez pas de sitôt.

Les directionnelles 2013 ne sont pas encore arrivées mais leurs présences se fait imminente, les Firewire sont plus que jamais les petites bombes qui font frémir les vagues avant même de toucher l’eau, une HellFire, une Dominator ou encore une Taj, sans oublier les sublime Jimmy Lewis Shack dont le shape n’appelle qu’à la courbe.

Le calme revenu:

c’est le moment de profiter d’un moment de répit entre les bourrasques pour jouer avec les vagues toutes lisses et translucides. Et pour ne jamais vous embêter nos Surf, Bodyboard et Stand Up Paddle, vous attendent pour défier les éléments.

En Surf, laissez vous tenter par les carres en carbone sublimant les constructions bamboo de plus en plus de surfs, à l’image des Fanatic Mc Kee et autre Union Spock.

En Bodyboard certain modèles vous donnerons le punch nécessaire pour décoller de la lèvre. En première source d’inspiration, le Sniper Lavernhe/NRG sort du lot !!!

En Stand Up Paddle, attendant impatiemment de pouvoir se mesurer aux gammes 2013 qui ne sauraient tarder à arriver au shop, les Fanatic Pro Wave et All Wave, les Starboard Wide Point, SUPer, Hero, les Naish Hokua et Mana ainsi que les Jimmy Lewis Striker, Kwad, les Manuals et les Ari’i Nui ou encore la dernière venue dans le pool de marque distribuées au shop, les Black Wings.

Le soir au coin du feu:

C’est le moment pour se préparer psychologiquement à affronter les conditions toujours plus violentes du lendemain. Plusieurs moyens pour cela.

Lire, et pourquoi pas réviser certaines manoeuvres ou comprendre le déroulement de votre futur trophée de chasse dans votre collection de tricks. Wavesailing, Tricktionary et comme les kitesurfeurs ne savent pas lire, on leur a préparé des DVD pédagogiques rien que pour eux :p hahaha

Sinon pour vous en prendre pleins les yeux et pourquoi pas vous inspirer, les DVD d’action se feront joie de faire pétiller et briller vos pupilles d’adolescents plus ou moins attardés (ça dépend si vous êtes un kitesurfeur… ou pas ^^).

Comme vous êtes tous généreux et qu’on en a pas encore eu assez, les Go Pro seront toujours là pour vous prendre en image et ramener d’incroyables souvenirs de vos sessions « tauromachiques » contre les éléments en furie que Mère Nature accepte de nous offrir tout les ans… vous pouvez (mais vous êtes pas obligé) de les mettre sur le web sans montage ni son sinon celui du bruyant vent soufflant dans le micro de la caméra.

Epilogue:

C’était le petit guide de préparation de ce tout début de mois de septembre de l’an de grâce deux mille bientôt treize on s’y croirait mais c’est toujours douze eh oui faut s’y faire !!!


On vous a parlé il y a quelques temps de notre jeune surfer, Clément Alessi, présent dans le team surf Clinique de la Planche depuis le début de la saison.

Il nous propose là un petit retour photos sur ses dernières sessions…

Bientôt des posters Clinique de la Planche ? ;p

Pendant ce temps, C’est Tom de Studio Factory, membre éminent du crew Clinique de la Planche, qui était invité par Wesh AKA Julien Taboulet à Hawaï l’hiver dernier durant le photoshooting Naish.

Là bas il en aura évidemment profité pour rider la célèbre vague d’Hookipa, mais aussi pour découvrir les charmes d’Hawaii avec Wesh comme guide… y’a pire !!! Armé de tout son matos vidéo, l’ex Ti Prod aura rempli plusieurs cartes mémoires d’images, avec un petit projet vidéo dans la tête qui murira les semaines suivantes. Kevin Pritchard en personne lui aura même prêté du matos « que même les pros y z’ont pas » pour compléter la panoplie « sniper de l’image » de notre Tom.

Ainsi il découvrait et testait en avant première les Naish Chopper en même temps que tout les riders Naish !!! Pour un kitesurfer qui s’est mis au windsurf il y a à peine un an, Tom évolue déjà dans la sphère « jet set » du windsurf et aura passé plus d’un moment de fou en compagnie de légendes vivantes comme Marcilio « Maaaarceeeeeeellllllll!!!! » Browne, Levi SiverRobert « Teritoto » le cascadeur, Fransisco « Mad Dog » PorcellaRudy « Daï Daï » Castorina, des surfeurs Matt Meola, Albee Layer (partie de ping pong et apéro d’anthologie nous a t’il dit… dont vous trouverez des petits extraits à la fin de la vidéo

Nous avions eu l’honneur de participer à l’avant première de son film il y a quelques mois déjà, mais la vidéo était interdite de diffusion par Robby Naish himself à cause du matos 2013 qui apparait dans cette dernière production de Studio Factory.

Le feu vert ayant  été accordé par the Big Boss, voici la vidz de Tom, sobrement appelée Maui Movie mais qui malgré ses 12 minutes, passe beaucoup trop vite tellement la qualité du montage ne lasse pas un dixième de seconde et nous envoute totalement.

On se dit juste qu’on aimerait voir plus de vidéos dans cet esprit, voir pourquoi pas un vrai moyen métrage dans le même délire de trip entre potes avec un gros niveau et du lifestyle qui fait rêver.

Je vous laisse en juger 😉

Merci Tom


Qui nous explique lui même le développement (en langue australienne, de son pays natal l’Australie …) de la toute nouvelle board de vague de la marque Starboard en 2013, la NuEVO.

Les nôtres devraient d’ailleurs débarquer au shop windsurf dans incessamment sous très peu et donc seront testées sous nos pieds tout aussi vite.

Mesdames z’et Messieurs, pour vous tout de suite là maintenant, leeee grrrrraaaaaannnnnddddd, le fooouuuufuuuurrrrriiiieux, l’énervé que dis)je l’Hy-Per Ac-Tifffffffff JAAAAAAAMMMMMMMEEEEEES HOOOOOPEEEEEEEEERRRRRRRRRRRRRRRRRRR!!!!!!

Patientez encore un poil mais une bonne partie de la collection Starboard 2013 ne saurait tarder à arriver


Mercredi 15 Aout nous étions tous réunis à Siouville pour une session qui ne s’est pas déroulé dans les conditions espérées mais où l’ambiance détente collait parfaitement avec le soleil et la bonne humeur des nombreux riders présent.

Des micros vagues et au final un vent pas si irrégulier que ça et soufflant à une bonne vingtaine de noeuds.

Fred, Thomas et Alain de Kitemanche, Karl, Marion, Mye Mye, Thomas, Cyril de Windsurfing 14, plus le crew Clinique de la Planche au quasi complet, même notre moniteur de kite Bubuss qui se sera gavé en surfkite avant de remonter sur du matos de windsurf pour la première fois depuis 10 ans et de se gaver a tirer de long bords au taquet, de jumps et de duck jibe à tout va, en Fanatic Quad et North Sails Hero 4.7.

Merci Fred, qui nous aura « derfé » de photos 😉

Quant à moi, j’aurai pu tester les fameux bouts de harnais révolutionnaires « Clip Harness » assortis à ma combinaison verte et surtout qui sont en plastique !!!

Déjà, c’est rapide et facile à mettre, plus besoin de démonter le wishbone pour les mettre. en navigation ils se serrent de plus en plus et ne bougent donc pas comme d’autre système rapide à mettre mais qui sont très désagréables à naviguer et qui bougent beaucoup. Si l’on change de surface de voile il faut pouvoir les replacer, et la encore c’est hyper facile, même si ils ont été serrés à bloc par plusieurs heures de nav’, le clip se dessère instantanément et l’on peut replacer ses bouts très rapidement. En navigation, j’ai eu l’impression de plus de rigidité que des bouts classiques, la moindre rafale et l’on ressent toute la puissance de la voile dans les bouts encore plus que d’habitude, du coup on peut gagner encore en accélération pour arriver encore plus rapidement sur le peak et s’envoyer en l’air, ou grappiller quelques mètres sur ses concurrents en slalom par exemple. Enfin dernier point ils peuvent aller jusqu’à 34 en longueur ce qui est vraiment appréciable tout en restant accessible à tout le monde avec un réglage minimum de 24/26.

le petit bonus c’est les couleurs flashy/funky qui ne sont personnellement pas pour me déplaire.

Le deuxième test, c’est la Patrick Diethelm Freestyle Wave 102… ça part vite au planning, c’est léger sous les pieds, ça accélère fort et garde bien la vitesse avec un assiette très haute sur l’eau. le pop dans les appels de saut est correct mais pas sur-extraodinaire, le jibe est facile et la planche parait saine dans les courbes au « surf » sur les mini vagues.

La Freestyle Wave était montée sur un aileron ERD FastBack. j’aime bien les petits ailerons pour la liberté qu’ils donnent à la planche mais souvent on perd quand même pas mal en accroche, en cap. Bonne surprise avec ce modèle qui accroche bien et supporte bien les grosses accélérations de la Patrick, tout en permettant une bonne remontée au vent. Bien sur il ne faut pas muler comme un furieux sur le pied arrière et il faut naviguer un minimum en finesse mais je n’ai eu aucun spin out à signaler.


… pour se coller une énormeuh session demain !!!

D’après nos météorolohotlocalzzzzzzz, la session devrait se passer avec très peu de vagues mais un vent plutôt fort, et devrait se dérouler vers Siouville. Et pour ceux qui ont du rab’ de congé sous le coude, jeudi s’annonce par contre exceptionnel et les options vers Siouville se confirment encore.

Y’aura deux trois nouveautés sous le coude du crew Clinique de la Planche en kitesurf et en windsurf, donc si vous êtes deter’ hésitez pas à nous demander pour faire un bord ou deux histoires de se faire une idée.

A demain !!!

crédit photo: Edouart le Bart