« … J’ai fait un rêve… je venais de gagner un million de sesterces… avec je m’achetais une paire de chaussures… trop petites… et moches en plus… »

… En fait non, j’ai rêvé que je faisais du bodyboard (du body quoi?- du bowdy bwoaaaarrrddd !!! …ouais bon on ne contrôle pas ses rêves eh… c’était pas non plus de la trotinette eh… sisi en plus c’est quand même bien cool comme sport) à Pirou Plage dans un shore-break énormissime (puisque je vous dis qu’on ne contrôle pas ses rêves !!!)

En guise de biscotte, j’avais un espèce de tressage de bambou… pas très efficace dans la vie réelle mais n’oubliez pas qu’il s’agit là d’un rêve donc tout est possible… et tel mon pote/ex-collègue préféré Pad dont beaucoup se souviendront, je m’envoyais en backflip de l’espace, réceptionnant comme une fleur sur le sable… J’en ai tout de même profité pour sauver in-extremis du surpuissant shore-break un enfant et une femme (BG je sais), et même qu’au moment où le swell tournait carrément au tsunami, menaçant  une nouvelle catastrophe écologique en risquant de noyer toute l’Europe je me suis précipité au coeur de la vague en tournant à toute allure sur moi même telle une turbine en inversant le sens de la houle. Le monstre s’est donc calmé et s’est offert en somptueuse gauche pour que Kelly Slater se cale dans le plus long tube de sa vie (dixit lui même).

Pirou plage vous connaissez??? - donc la c'est juste avant la turbine salvatrice ...

Du coup Je me suis retrouvé acclamé comme une grosse star, plus fort que les Avengers qui pourtant vont sortir au cinéma dans moins d’une semaine … c’est la classe aussi mais pas assez, en tout cas dans mon rêve… Yen a même, pour enhancer l’exploit, qui ont lancé un morceau de hip hop qui m’aura bien fait rire même si j’aime pas leur chien (bah ouais stroopinou c’est le plus beau)

Au moment où j’allais signer un autographe pour Kelly qui avoue s’être adonné au bodyboard de temps en temps, une boule de poils surexcitée me sauta dessus, léchant mon visage, mordillant ma main et gémissant de joie à l’idée d’avoir un pote de plus éveillé.

Je suis toujours en train de squatter chez mon pote Bouv’, je me réveille d’une nuit agitée en rêve, faut aller bosser, il fait beau mais on sait tous que dans cinq minutes il va pleuvoir des cordes… mais la bonne humeur de la jeune chienne Gally, magnifique Dogo Canario de quelques mois me motive tout de suite et me voilà quelques heures plus tard à méditer sur la signification de ce rêve…

Après un long moment de reflection, j’en suis venu à me dire que cela signifie qu’il est grand temps de faire un post « responsable », de vous parler un peu des petites choses qui bougent dans le milieu de l’industrie sur le plan éco-responsabilité des sports de glisse.

Ce thème me tient particulièrement à coeur mais je ne sais jamais trop comment l’amener sur un article. Je me suis dit qu’en parlant d’un rêve débile ça pourrait mieux passer pour ceux qui tiendront la lecture jusqu’à cette ligne, maintenant que le sujet devient vraiment intéressant.

Après les combinaisons, qui ont vraiment pris le pli du recyclage l’an dernier (Ion Riot, Xcel en fibre de bambou, Billabong et sa B9), quelques marques poussent le concept au niveau des surfs à l’image de Notox dans le Sud Ouest.

Cette année c’est FCS qui lance un beau pavé (bien taillé et tout) dans l’océan avec toute une gamme d’ailerons (entre autre ceux de Kelly en plus ça tombe bien) conçus en partie  de matériaux recyclés (comme l’est toute la collection néoprène Ion 2012 d’ailleurs).

Ci dessous le mode d’emploi par FCS:

1. De la moquette usagée est collectée2. Seules les fibres de la moquette sont conservées (fibre de nylon)3. Les fibres sont retravaillées (la fibre de nylon est mélangée avec de la fibre de verre pour former la nouvelle matière de fabrication).4. Une fois les fibres recyclées, la matière est ensuite injectée dans un moule pour former la dérive.COMPOSITION: 50 % fibre de verre, 25 % fibre de nylon, 25 % matériaux recyclés.Objectif principal de la GREEN FLEX: avoir un impact environnemental minimal tout en gardant une performance maximale.La performance de la Green Flex a été approuvée par plusieurs surfeurs du team FCS ainsi que par les détaillants et les membres de la communauté surf en général.

Et voilà vous pouvez même le faire seul comme des grands maintenant …

bon ride à tous, faites de beaux rêves…….

Colin

Publicités
commentaires
  1. Alain dit :

    Moi je fais mieux, mes lames elles sont en bois, taillées à la main. Alors FCS !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s