Articles Tagués ‘VIDEO’


punta lobosAu Chili, Quand le vent n’est pas au rendez-vous il y a toujours du surf à faire pour ceux qui se levent tôt!!!

Session test des Guns avec Kilian Du Couedic avec Thomas Daumail. Spot de Punta De Lobos à 7h du matin.

 

L’instant promo de Noël

Publié: 6 décembre 2012 dans Non classé
Tags:, , , , , , , , , , ,

Tarif raz les pâquerettes pour les dernières go pro restantes HD hero 1 et 2

surf hero

Model surf HD hero 1 à 149    Plus qu’une en stock

 

Model surf HD hero 2 à 199 € Plus que 4 en stock

Model outdoor HD hero 2 à 199 € Plus que 3 en stockoutdoor

Model motorsport HD hero 2 à 199 € Plus que 3 en stock

 


Grosse nouveauté dans les ailes à caisson.

Flysurfer viens de lancer la speed 4 dans les tailles 8 et 10 m²

Pour le moment les speed 3 restent d’actualité dans les tailles de 12 à 21 m² car il est apparemment difficile de les améliorer.  (dispo en occasion en 12 m² et 19m²)

Cette speed 4 est une vitrine pour la marque en terme de performance et polyvalence. Cette aile est le fruit d’un développement nouveau, le bridage as été simplifié, le flex de l’aile est mieux maîtrisé grâce à une nouvelle construction. Globalement la speed 4 est plus légère et plus compact.

Pour vous faire votre propre opinion vous pourrez l’essayer début novembre dans votre magasin préféré.

En attendant vous pouvez visionner la vidéo de présentation :

 

 


Les p’tites niouzzz fraiches du crew Clinique de la Planche

En skimboard:

Salut Salut !

Petit compte rendu de cette dernière étape de la coupe de France de skimboard à la Tranche Sur Mer (85).

Seulement 25 participants lors de cette dernière étape, mais les favoris sont tous présents. 

Alex ouvre le bal dans le heat 1, avec de toutes petites conditions (qui ne grossiront que très peu tout au long du contest…). Il skim en retrait de son niveau habituel face à un rider de Loire Atlantique qui exploite tout ce qui passe, et donc passe 2e de sa série. Je passe ensuite dans le heat 4, et m’impose en grignotant ce qu’il faut grignoter, espérant avoir un quart de final « easy »… 

Malheureusement, on se retrouve ensemble dans le 2e quart, face au n°1. On le sait, sauf exploit ce sera soit lui soit moi en demie. Les conséquences sont toutes aussi importantes car nous jouons tous les 2 le podium au classement général. On s’arrache, tricote, surfe comme on peut ce petit liner. A l’issue du heat, perplexes, on ne sait pas, on sait que c’est serré. Deux juges mettent Alex devant, et un en ma faveur… Au final, Alex passe pour un point ! Je suis déçu, mais soutiens à 100% Alex pour qu’il aille au bout! Il fait le taff solidement en demi finale. La finale s’annonce difficile car pour cette gauche (gauche skimboard-droite surf), on sait que les regulars ont un terrain d’expression plus vaste que nous les goofys, d’autant plus dans des petites conditions ! Et ce sont 3 regulars face à Alex… Mais il sort les tricks qu’il faut, et vient chercher une superbe 3e place, derrière les 2 favoris, Tristan Lamy et Axel Cristol, respectivement 1er et 2eme. 
A noter aussi, la superbe 8e place du troisième mousquetaire de Ouistreham, Benoit Desplebins, aka Belette, qui a montré que son investissement et ses progrès durant ces deux dernières saisons étaient fructueux!

Les échecs précoces des occupants de la 5 et 6e places au général me permettent de conserver une 4eme place au classement final de la coupe de France 2012, derrière Alex, qui lui s’offre la dernière marche du podium !

À très bientot !

Flo, Alex & Benoit »

Bien joué les mecs!!! Pendant ce temps, Igor teste son nouveau SUP Jimmy Lewis Stun Gun à Siouville:

« Plan d’eau défoncé, vagues molles 1m50, vent onshore 15nds… Le genre de conditions ou je ne sors plus trop mais là il fallait que je la teste eheh.

Pieds dans l’eau à la rame, aussi stable que le Fanatic Pro Wave si on accepte de flotter plus bas. Le rocker permet de passer les mousses en douceur, très peu de row voir pas du tout, le take off est plus que correcte. Elle à une vitesse de malade et surtout la maniabilité d’une 8’5. Dotée d’une vivacité hors norme, j’avais jamais eu de SUP aussi loose a tel point que j’avais l’impression d’être sur mon surfkite.

La semaine prochaine s’annonce parfaite !!! »
Dans la série des tests, une Firewire Hell Fire 5.6 est partie sous les pieds de Seb, ses premiers feelings sur la board:
« -Strapless uniquement
-Avec son scoop tendu et avec son volume malgré sa petite taille, elle part très tot au planning, je cape mieux quand je suis peu toilé par rapport à la 5.11 qui a un rocker de fou.
-Elle est très joueuse en vague avec des changements de carre très rapides. 
-Dans le clapot il faut vraiment mettre du poids sur l’arrière sinon on part vite à la faute. je ne suis jamais aussi tombé en tirant des bords, mais comme tout on s’adapte.
-Bien toilé, elle tient bien la courbe dans les appuis quand on se penche fort, faut quand même bien appuyer sur l’arrière; on sait où on va, en revanche pour fermer la courbe plus tôt ou mettre un virage très serré, c’est pas facile, elle manque un peu de radicalité, surtout si la vague est creuse.
-Mais dans la plupart des conditions chez nous, les vagues un peu molles, avec son shape on se fait renvoyer en avant pleine balle quand on est en haut de vague pour redescendre et finir ainsi le roller nickel pour enchainer sur le suivant là où je me serais enfoncé en haut de vague voir même sorti sans vitesse en laissant la vague passer avec une planche plus fine.
-Elle compense super bien un petit trou d’air ou une molle.
-Pour sauter je n’ai pas trop testé de peur de l’abimer, je monte en confiance doucement. 
-Avec son épaisseur elle me parait plus solide que la 5.11, mais bon ça ne veut pas dire grand chose.
-Je la garde encore un peu, je la fais tourner, il y a de grande chances que je veuille la garder, c’est un bon complément de la 5.11 que je sortira dans les vagues plus creuses ou plus toilé. »
Ça donne envie !!!!
Et pour finir, avec les nouvelles combinaisons qui ne cessent de rentrer au shop avec les collection 2013, Rip Curl, O’Neill, Xcel, Billabong et Mystic entre autres…
Petit clip vraiment sympa pour promouvoir l’une des marques….

Quelques news de ce qui ce passe dans le monde multicolore de la glisse.

Vous connaissez le Longboard Crew « Monkeys Riders » depuis un petit bout de temps si vous suivez le Ze Blog. Cet été, ils sont partit en Auvergne trouver deux trois lignes à se mettre sous les roues. Quelques semaines plus tard ils nous livrent cette magnifique vidéo au montage très soigné.

Ce qui fait plaisir quand on les suit depuis le début, c’est de voir qu’ils ne cessent de progresser, d’évoluer, de pousser plus loin leurs niveaux mais aussi leurs montages vidéos. Et cette dernière production fait preuve d’une belle maturité et d’originalité en travaillant et multipliant les plans pour un résultat bien dynamique et agréable à regarder.

Sous leurs pieds, et la aussi ils ne cessent de progresser, les kidz rident les fameux skates Carver, et montrent ainsi au monde qu’un « surfskate » peut aussi faire du gros drift et de la descente.

 

Le week end dernier se déroulaient les championnats de surf de Normandie à Sciotot. Notre rider Clément Alessi y était, malgré sa luxation du coude tout juste remise.

En Open, il accède jusqu’en demi finale avant de se faire éliminer. En cadet comme en junior, il ne trouvera pas de bonnes vagues et se fera éliminer dès les premiers tour. On attend de le voir en meilleur forme voir ce qu’il peut vraiment donner.


On vous a parlé il y a quelques temps de notre jeune surfer, Clément Alessi, présent dans le team surf Clinique de la Planche depuis le début de la saison.

Il nous propose là un petit retour photos sur ses dernières sessions…

Bientôt des posters Clinique de la Planche ? ;p

Pendant ce temps, C’est Tom de Studio Factory, membre éminent du crew Clinique de la Planche, qui était invité par Wesh AKA Julien Taboulet à Hawaï l’hiver dernier durant le photoshooting Naish.

Là bas il en aura évidemment profité pour rider la célèbre vague d’Hookipa, mais aussi pour découvrir les charmes d’Hawaii avec Wesh comme guide… y’a pire !!! Armé de tout son matos vidéo, l’ex Ti Prod aura rempli plusieurs cartes mémoires d’images, avec un petit projet vidéo dans la tête qui murira les semaines suivantes. Kevin Pritchard en personne lui aura même prêté du matos « que même les pros y z’ont pas » pour compléter la panoplie « sniper de l’image » de notre Tom.

Ainsi il découvrait et testait en avant première les Naish Chopper en même temps que tout les riders Naish !!! Pour un kitesurfer qui s’est mis au windsurf il y a à peine un an, Tom évolue déjà dans la sphère « jet set » du windsurf et aura passé plus d’un moment de fou en compagnie de légendes vivantes comme Marcilio « Maaaarceeeeeeellllllll!!!! » Browne, Levi SiverRobert « Teritoto » le cascadeur, Fransisco « Mad Dog » PorcellaRudy « Daï Daï » Castorina, des surfeurs Matt Meola, Albee Layer (partie de ping pong et apéro d’anthologie nous a t’il dit… dont vous trouverez des petits extraits à la fin de la vidéo

Nous avions eu l’honneur de participer à l’avant première de son film il y a quelques mois déjà, mais la vidéo était interdite de diffusion par Robby Naish himself à cause du matos 2013 qui apparait dans cette dernière production de Studio Factory.

Le feu vert ayant  été accordé par the Big Boss, voici la vidz de Tom, sobrement appelée Maui Movie mais qui malgré ses 12 minutes, passe beaucoup trop vite tellement la qualité du montage ne lasse pas un dixième de seconde et nous envoute totalement.

On se dit juste qu’on aimerait voir plus de vidéos dans cet esprit, voir pourquoi pas un vrai moyen métrage dans le même délire de trip entre potes avec un gros niveau et du lifestyle qui fait rêver.

Je vous laisse en juger 😉

Merci Tom


Comme au foot, sauf que la c’est du surf, du sacré bon surf même. Même si le prize money finale(plutôt bien garni pour un free contest) ne vient même pas chatouiller ceux des footballeurs.

5 surfeurs de la nouvelle génération sur un bateau, 50 000 dollars US pour celui qui impressionnera le plus la galerie « internet » à travers les retransmissions du trip en 4 épisodes. Les internautes votent, et au final yen a un qui est un peu plus content que les autres…

Nous on s’en prend plein les yeux, on a bien envie de les rejoindre sur leurs terrains de jeu pour nous aussi prendre 50 000 US dollz avec les take off les plus pourris de tout le contest …

Contest que voici, dans son intégralité, avec les 4 épisodes… une fois que vous aurez tout vu, vous pourrez aller voter sur le site des Kustom Air Strike. Alors installez vous confortablement dans votre fauteuil, chopez et décapsulez vote binouse et profitez de ces quelques instants de folie.

Episode I:

Episode II:

Episode III:

Episode IV: