Articles Tagués ‘aaron hadlow’


Ca nous à bien plus alors on continue comme ça …

Maaaaaaarceeeeeelllll l’est vraiment trop fort, Marcel c’est le meilleur et il ride en Goya Quad et Banzaï.

Après on à Aaron Hadlow … ça faisait longtemps qu’il n’avais pas mis les chausses sur le Ze Blog, et le revoilà toujours plus stylish et facile, avec lui sur la vidéo d’après, Sam Light, James Boulding et Tom Court.

Entre leurs main on notera les North Vegas, Naish Park, Momentum et Gambler

et pour la route et parce que c’est le week end, la petite dernière du king.

Bon week end et continues de nous régaler sur le Jeu de la quinzaine… encore une semaine pour gagner un pack « home’n ride ciné-art« 

Publicités

En Afrique les vieux sont les plus respectés… On les appelle les « Anciens », ceux qui ont vu des choses, vécu, qui ont de l’expérience.

En 30 ans d’existence, les murs du Shop sont respectés, ce sont des « Anciens »… ils ont vu passer du matériel dès les premiers balbutiements de la planche à voile, puis de ce qui a été appelé le « fun-board » avant de s’angliciser en windsurf comme on le connait plus maintenant (bah ouais c’est devenu has-been de dire funboard, maintenant, et notamment sous le joug de l’industrie du surf, si tu veux être « hype » et dans l’ère du temps il faut dire windsurf… ça fait plus extreme il parait).

Puis est venu le début du kitesurf, anciennement flysurf ou kiteboard (même si ces deux appellations sont encore très courantes, le mot flysurf faisait peur aux néophytes… peur de s’envoler et le kiteboard donnait trop l’image « branleur défoncé des genoux et à la coke » du wakeboard… Et s’il vous plait,oubliez le désormais fameux « Skysurf » ce mot là n’existe pas… non désolé…

Plus récemment, le stand up paddle, plus fainéamment appelé SUP pour faire vite passe un nouveau cap dans les sports de glisse, celui du surf grand public. En s’ouvrant par son accessibilité à tous les public, du plus jeune au plus vieux et sur tost les plans d’eau, calmes ou agités, la nouvelle génération de riders ne sera pas forcément née les pieds dans l’eau ou avec un talent inné pour glisser sur un flotteur instable…

Diverses façons de nommer et de faire évoluer nos sports au fil des générations mais toujours la même passion. C’est beau, c’est pur, c’est presque noble d’esprit… c’est de la poésie et la Clinique de la Planche fait partie des rares espaces à contenir autant de mémoire.

Dimanche 29 Avril et mardi 1er Mai seront l’occasion de célébrer tous ensemble cet amour de la glisse que nous portons tous en notre coeur. Surfeurs, windsurfeurs, kitesurfeurs, SUPeurs, skimboardeurs, skateboardeurs, bodyboardeurs, apérotiseurs que chacune et chacun mette ses aprioris sur les autres de coté si ils en ont et venez tous montrer que la glisse et une grande famille unie.

Ayant toujours été plus ou moins à suivre l’actualité de ce milieu, la Clinique de la Planche aura été témoin des générations de riders qui passent et qui auraient eu tendance à se ressembler si le niveau ne progressait pas à une vitesse folle, avec des nouvelles têtes qui émergent quasiment tout les ans.

Robby Naish en son temps, aura révolutionné le windsurf puis le kitesurf, plus récemment Aaron Hadlow en kitesurf, ou comme l’aura fait le brésilien Kauli Seadi en windsurf, inspirant toute une génération de riders à l’image de Marcilio « MAAAAAAARCEEEEEEELLLLLL!!!! » Browne. mais même aujourd’hui, d’autres kidz débarquent et repoussent les limites d’âges. On a vu récemment le premier 1080° de l’histoire du skateboard posé parfaitement par un gamin de 12 ans mais là ça va tenir du scandale

Le dernier pris en flagrant délit s’appelle Tom Bridge… c’est encore un enfant, il a 10 ans et voilà le travail…

Si jamais vous n’avez pas de contrôle parental sur l’accès au blog (grave erreur… certains on vu leurs progénitures se mettre à faire du fingerskate, passer en boucle les vidéos de kitesurf et windsurf au lieu de faire consciencieusement les devoirs) et que vos enfants veulent se mettre à faire comme le très jeune Tom, sachez juste que c’est possible…

Alors encore une fois, venez accompagnés pour fêter les 30 ans du Shop, je vous le rappelle, ça ce passera au WIND 14 sur Colleville-Montgomery et les initiations seront gratuites pour le windsurf et le SUP, mais nous devrons vous demander 6E pour les initiations au kitesurf pour le prix de la licence FFVL qui est obligatoire.

A dimanche prochain…

C.


Un bon vieux post fourre tout comme je les aime, celui où je n’ai rien de spécial, de grandiose et encore moins d’intéressant à raconter…

Dans ces cas là je procède à la technique suivante; en deux phases et à mi-chemin entre le glandage absolu et la latente recherche d’info diverses et variée sur le net…

Phase I:

Allant d’une session de surf virtuellement parfaite sur You Riding au visionnage pour la 100eme fois du sketch du Comte de Bouderbala, le mariage d’un rappeur, jetant un oeil distrait sur FB à checker les dernières conneries des copains ou glanner deux trois nouvelles vidéos de surf sur The Bottom Turn et occasionnellement aller lire les souvent excellentes chroniques d’Olivié Lafleur sur les Echos du Bowl du site de belles fringues Tainos.

Bref cherchant par tout les moyens possible (… pas trop crédible là…) une étincelle qui pourrait mettre mon inspiration à votre service, le Boss finit toujours par se rendre compte de mon (in)action désespérée et finit par me fournir les trames principal d’un futur post, trames essentielles et souvent chargées donnant naissance à ce genre de lectures fourre tout qui agrémentent vos visites sur le blog de temps à autres.

J’étais donc entrain de finir furtivement un beau ride sur la superbe droite de J-Bay en Afrique du Sud lorsque Louis m’a interpellé:

« Sinon sur le Blog tu peux parler de la Flexifoil Hadlow ID que l’on va recevoir d’ici peu…

Ouais je fais ça de suite, dis-je alors tout en lançant une nouvelle partie sur la magnifique gauche de Tenia en Nouvelle Calédonie (bah oui faut bien que je m’y acclimate quoi … shhhhttttttt!!!!), (suite…)


… from everywhere in da world!!!

Pendant que le monde du travail de ce coté ci du globe s’est arrêté de travailler pour regarder sur internet le live streaming de la PWA à Bonaire … alors qu’en ce moment même nos frenchies (et potes) se font décimer pour des heats pas toujours super clair au niveau du jugement.

Un coup les airs et doubles moves sont mis en valeur ( à très juste titre selon moi)… puis quelques heats plus tard les  tricks plus simple et plus oldscool priment sur ceux à prioris plus complexes quelques minutes plus tôt … allez comprendre mais aux dires de Cyril Moussilmani dans une interview de Windsurfjournal, le monde des règles de la PWA seraient plus où moins souple selon les jours, et ce tant en slalom qu’en freestyle apparemment  …

Cela reste malgré tout la compétition et les résultats tombent à la fin de chaque évènements avec forcément son lot de déçus et de contrariés, quand bien même des fois je trouve cela plus que limite (ces « cas » arrivent tout aussi bien sur les EFPTs auquel j’ai pus participer, me mettant souvent en porte à faux entre les riders et mes collègues de juges …).

Parlant de Live streaming, c’est une toute autre version que votre shop vous propose grâce à nos espions envoyés un peu partout en France et dans le monde…

Ainsi , Benji da Pilote nous informe que Ben Van Der Steen était il y a quelques heure avec tout ses board bags sur l’aeroport d’Eindhoven. La lascard ridant pour Starboard, Mystic et Loft Sails, résidant à quelques kilomètres de là, sur Lage Swazule, revenait surement de la PWA slalom de Costa Brava ou se préparait sinon au départ pour celle qui arrive dans peu de temps sur l’ile d’Aruba dans les West Indies.

(suite…)


Sans vouloir vous mettre l’eau à la bouche, je vous rappelle juste qu’il fait vraiment froid en ce moment (si vous aviez pas remarqué…) pour les frileux, pour ceux qui savent pas quoi faire cet hiver et pour ceux qui ont des sous à dépenser de façon judicieuse (plus où moins …) le voyage à Margarita avec Sport Away et le Shop reste plus que jamais d’actualité…

Une idée du  spot avec son guide de luxe AKA Gollito Estredo et en bande son, un groupe local que vous retrouverez lors des sessions nocturnes ou plus près de vous et en libre téléchargement ici.

Bon ya aussi deux trois images sur Fuerteventura, et d’autres spots que celui d’El Yaque. (suite…)