Articles Tagués ‘hell fire’


Les p’tites niouzzz fraiches du crew Clinique de la Planche

En skimboard:

Salut Salut !

Petit compte rendu de cette dernière étape de la coupe de France de skimboard à la Tranche Sur Mer (85).

Seulement 25 participants lors de cette dernière étape, mais les favoris sont tous présents. 

Alex ouvre le bal dans le heat 1, avec de toutes petites conditions (qui ne grossiront que très peu tout au long du contest…). Il skim en retrait de son niveau habituel face à un rider de Loire Atlantique qui exploite tout ce qui passe, et donc passe 2e de sa série. Je passe ensuite dans le heat 4, et m’impose en grignotant ce qu’il faut grignoter, espérant avoir un quart de final « easy »… 

Malheureusement, on se retrouve ensemble dans le 2e quart, face au n°1. On le sait, sauf exploit ce sera soit lui soit moi en demie. Les conséquences sont toutes aussi importantes car nous jouons tous les 2 le podium au classement général. On s’arrache, tricote, surfe comme on peut ce petit liner. A l’issue du heat, perplexes, on ne sait pas, on sait que c’est serré. Deux juges mettent Alex devant, et un en ma faveur… Au final, Alex passe pour un point ! Je suis déçu, mais soutiens à 100% Alex pour qu’il aille au bout! Il fait le taff solidement en demi finale. La finale s’annonce difficile car pour cette gauche (gauche skimboard-droite surf), on sait que les regulars ont un terrain d’expression plus vaste que nous les goofys, d’autant plus dans des petites conditions ! Et ce sont 3 regulars face à Alex… Mais il sort les tricks qu’il faut, et vient chercher une superbe 3e place, derrière les 2 favoris, Tristan Lamy et Axel Cristol, respectivement 1er et 2eme. 
A noter aussi, la superbe 8e place du troisième mousquetaire de Ouistreham, Benoit Desplebins, aka Belette, qui a montré que son investissement et ses progrès durant ces deux dernières saisons étaient fructueux!

Les échecs précoces des occupants de la 5 et 6e places au général me permettent de conserver une 4eme place au classement final de la coupe de France 2012, derrière Alex, qui lui s’offre la dernière marche du podium !

À très bientot !

Flo, Alex & Benoit »

Bien joué les mecs!!! Pendant ce temps, Igor teste son nouveau SUP Jimmy Lewis Stun Gun à Siouville:

« Plan d’eau défoncé, vagues molles 1m50, vent onshore 15nds… Le genre de conditions ou je ne sors plus trop mais là il fallait que je la teste eheh.

Pieds dans l’eau à la rame, aussi stable que le Fanatic Pro Wave si on accepte de flotter plus bas. Le rocker permet de passer les mousses en douceur, très peu de row voir pas du tout, le take off est plus que correcte. Elle à une vitesse de malade et surtout la maniabilité d’une 8’5. Dotée d’une vivacité hors norme, j’avais jamais eu de SUP aussi loose a tel point que j’avais l’impression d’être sur mon surfkite.

La semaine prochaine s’annonce parfaite !!! »
Dans la série des tests, une Firewire Hell Fire 5.6 est partie sous les pieds de Seb, ses premiers feelings sur la board:
« -Strapless uniquement
-Avec son scoop tendu et avec son volume malgré sa petite taille, elle part très tot au planning, je cape mieux quand je suis peu toilé par rapport à la 5.11 qui a un rocker de fou.
-Elle est très joueuse en vague avec des changements de carre très rapides. 
-Dans le clapot il faut vraiment mettre du poids sur l’arrière sinon on part vite à la faute. je ne suis jamais aussi tombé en tirant des bords, mais comme tout on s’adapte.
-Bien toilé, elle tient bien la courbe dans les appuis quand on se penche fort, faut quand même bien appuyer sur l’arrière; on sait où on va, en revanche pour fermer la courbe plus tôt ou mettre un virage très serré, c’est pas facile, elle manque un peu de radicalité, surtout si la vague est creuse.
-Mais dans la plupart des conditions chez nous, les vagues un peu molles, avec son shape on se fait renvoyer en avant pleine balle quand on est en haut de vague pour redescendre et finir ainsi le roller nickel pour enchainer sur le suivant là où je me serais enfoncé en haut de vague voir même sorti sans vitesse en laissant la vague passer avec une planche plus fine.
-Elle compense super bien un petit trou d’air ou une molle.
-Pour sauter je n’ai pas trop testé de peur de l’abimer, je monte en confiance doucement. 
-Avec son épaisseur elle me parait plus solide que la 5.11, mais bon ça ne veut pas dire grand chose.
-Je la garde encore un peu, je la fais tourner, il y a de grande chances que je veuille la garder, c’est un bon complément de la 5.11 que je sortira dans les vagues plus creuses ou plus toilé. »
Ça donne envie !!!!
Et pour finir, avec les nouvelles combinaisons qui ne cessent de rentrer au shop avec les collection 2013, Rip Curl, O’Neill, Xcel, Billabong et Mystic entre autres…
Petit clip vraiment sympa pour promouvoir l’une des marques….

L’Automne et les intempéries de l’hiver approchent doucement, prenez le temps de vous préparer à affronter les tempêtes impitoyables que les vents sans merci nous réservent…

Petit guide pour bien se préparer:

L’armure:

Epaisse et chaude pour faire face aux morsures du vent glacial, mais aussi souple et élastique pour pouvoir danser avec les rafales et jongler entre les vagues. Une bonne combinaison est très importante pour pouvoir profiter au maximum des joies de la saison froide. Un top néoprène, une cagoule, une bonne paires de chaussons et des gants, vous voilà parés pour vaincre et dominer les conditions hivernales.

Le(s) fidèle(s) destrier(s):

Plusieurs moyen de dompter les farouches et violentes dépressions, nos préférés restent le windsurf et le kitesurf quand le vent fait rage.

En Windsurf, les nouvelles Fanatic Quad, Tri-Wave et Freewave, Starboard Quad et NuEvo viennent de débarquer avec une soif et une envie dévorante d’en découdre parmi les éléments déchainés. Et elles ne sont pas pour autant mise sur la touche, mais les modèles 2012, 2011 et autres n’en attendent pas moins leurs tours pour montrer de quoi elles sont capables, les Quads de l’an dernier, les Quads de Starboard, la fabuleuse Mistral Twin, les Quatro LS, Goya Quad et One

Les voiles ne sont pas en reste avec les Naish Chopper, North Sails Hero et Volt ou encore les Ezzy Panther Elite, toujours dans le coup en attendant que leurs remplaçantes arrivent, les Severne S.W.A.T. et Blade, Goya Banzaï, Guru et Eclipse, Loft Pure Lip et Wavescape, les Point 7 Salt et Sado 2G… Ne sont pas en reste malgré l’ombre que fait la nouvelle collection, les Ice, Hero, Duke des années précédentes qui seront toujours là pour vous.

En Kitesurf, Les nouvelles North Kiteboarding Rebel, les Naish Park, Torch et Ride du cru 2013 sont aussi dans les bacs et sont toutes frémissantes à l’idée de s’envoler avec vous dans la stratosphère hivernale. Les Airush dont nous vous parlions hier devraient arriver dans incessamment sous très très peu et en attendant, toute la collection Airush 2012 VarialX, Lithium et One sont en promo, de même pour ce qu’il reste de Naish 2012 Park, Charger et Bolt. D’aucun n’auront loupé les Ben Wilson Surf Noise qui sont toujours en shop et qui n’attendent que vous pour déchirer le ciel alors que vous ciselez, de fines mais puissantes courbes, le mur d’une vague que vous n’oublierez pas de sitôt.

Les directionnelles 2013 ne sont pas encore arrivées mais leurs présences se fait imminente, les Firewire sont plus que jamais les petites bombes qui font frémir les vagues avant même de toucher l’eau, une HellFire, une Dominator ou encore une Taj, sans oublier les sublime Jimmy Lewis Shack dont le shape n’appelle qu’à la courbe.

Le calme revenu:

c’est le moment de profiter d’un moment de répit entre les bourrasques pour jouer avec les vagues toutes lisses et translucides. Et pour ne jamais vous embêter nos Surf, Bodyboard et Stand Up Paddle, vous attendent pour défier les éléments.

En Surf, laissez vous tenter par les carres en carbone sublimant les constructions bamboo de plus en plus de surfs, à l’image des Fanatic Mc Kee et autre Union Spock.

En Bodyboard certain modèles vous donnerons le punch nécessaire pour décoller de la lèvre. En première source d’inspiration, le Sniper Lavernhe/NRG sort du lot !!!

En Stand Up Paddle, attendant impatiemment de pouvoir se mesurer aux gammes 2013 qui ne sauraient tarder à arriver au shop, les Fanatic Pro Wave et All Wave, les Starboard Wide Point, SUPer, Hero, les Naish Hokua et Mana ainsi que les Jimmy Lewis Striker, Kwad, les Manuals et les Ari’i Nui ou encore la dernière venue dans le pool de marque distribuées au shop, les Black Wings.

Le soir au coin du feu:

C’est le moment pour se préparer psychologiquement à affronter les conditions toujours plus violentes du lendemain. Plusieurs moyens pour cela.

Lire, et pourquoi pas réviser certaines manoeuvres ou comprendre le déroulement de votre futur trophée de chasse dans votre collection de tricks. Wavesailing, Tricktionary et comme les kitesurfeurs ne savent pas lire, on leur a préparé des DVD pédagogiques rien que pour eux :p hahaha

Sinon pour vous en prendre pleins les yeux et pourquoi pas vous inspirer, les DVD d’action se feront joie de faire pétiller et briller vos pupilles d’adolescents plus ou moins attardés (ça dépend si vous êtes un kitesurfeur… ou pas ^^).

Comme vous êtes tous généreux et qu’on en a pas encore eu assez, les Go Pro seront toujours là pour vous prendre en image et ramener d’incroyables souvenirs de vos sessions « tauromachiques » contre les éléments en furie que Mère Nature accepte de nous offrir tout les ans… vous pouvez (mais vous êtes pas obligé) de les mettre sur le web sans montage ni son sinon celui du bruyant vent soufflant dans le micro de la caméra.

Epilogue:

C’était le petit guide de préparation de ce tout début de mois de septembre de l’an de grâce deux mille bientôt treize on s’y croirait mais c’est toujours douze eh oui faut s’y faire !!!


Un bon vieux post fourre tout comme je les aime, celui où je n’ai rien de spécial, de grandiose et encore moins d’intéressant à raconter…

Dans ces cas là je procède à la technique suivante; en deux phases et à mi-chemin entre le glandage absolu et la latente recherche d’info diverses et variée sur le net…

Phase I:

Allant d’une session de surf virtuellement parfaite sur You Riding au visionnage pour la 100eme fois du sketch du Comte de Bouderbala, le mariage d’un rappeur, jetant un oeil distrait sur FB à checker les dernières conneries des copains ou glanner deux trois nouvelles vidéos de surf sur The Bottom Turn et occasionnellement aller lire les souvent excellentes chroniques d’Olivié Lafleur sur les Echos du Bowl du site de belles fringues Tainos.

Bref cherchant par tout les moyens possible (… pas trop crédible là…) une étincelle qui pourrait mettre mon inspiration à votre service, le Boss finit toujours par se rendre compte de mon (in)action désespérée et finit par me fournir les trames principal d’un futur post, trames essentielles et souvent chargées donnant naissance à ce genre de lectures fourre tout qui agrémentent vos visites sur le blog de temps à autres.

J’étais donc entrain de finir furtivement un beau ride sur la superbe droite de J-Bay en Afrique du Sud lorsque Louis m’a interpellé:

« Sinon sur le Blog tu peux parler de la Flexifoil Hadlow ID que l’on va recevoir d’ici peu…

Ouais je fais ça de suite, dis-je alors tout en lançant une nouvelle partie sur la magnifique gauche de Tenia en Nouvelle Calédonie (bah oui faut bien que je m’y acclimate quoi … shhhhttttttt!!!!), (suite…)